Accueil du site
AccueilRetourTrois quartiers en devenir
Imprimer la page

Larochefoucauld, une esplanade animée

Le quartier Larochefoucauld, situé à la limite de Biarritz, est traversé par le boulevard du BAB, facteur de nuisances : bruit, congestion automobile, insécurité pour les piétons. Les commerces souffrent d'un manque de visibilité et d'une offre de stationnement insuffisante. Le projet, élaboré par l'agence Patriarche de Bordeaux, consiste à faire muter le quartier en réaménageant des espaces publics généreux et sécurisés, en proposant une nouvelle offre de commerces, de services et de logements accessibles à tous. Les deux rives du quartier seront ainsi reliées, et le boulevard du BAB sera pacifié, évoluant ainsi vers une avenue urbaine.

Sutar, un pôle de quartier

Séparé du reste du territoire communal par la voie ferrée et l'autoroute A 63, le quartier Sutar subit les effets conjugués d'une mauvaise condition de desserte et d'un niveau d'équipements insuffisant. Le plus ancien quartier d'Anglet ne compte aucune place publique, ni commerce. Il se trouve dans une situation d'enclavement. Le projet proposé par l'agence d'architecture et d'urbanisme Samazuzu consiste à aménager un pôle de quartier sur environ 2,5 hectares comprenant des commerces et services de proximité, un lieu de restauration, des espaces publics (terrasses, place, aire de jeux...), un bâtiment public, un fronton répondant aux normes de la Fédération de pelote basque, des stationnements et des logements.

Cœur de ville, une nouvelle dynamique

En prévision de l'arrivée du tram'bus sur la RD 810 prochainement, et au vu de l'évolution urbaine importante le long de la séquence allant de Bernain à Saint-Jean, la Ville a voulu réfléchir au devenir des espaces urbains situés le long de cet axe. Il s'agit d'anticiper le devenir de ce secteur stratégique d'Anglet et d'affirmer la centralité du quartier Saint-Jean. Pour cela, un plan guide a été confié à l'agence Desurb  de Bordeaux afin de réaliser un diagnostic et définir quels pourraient être les aménagements pour constituer un coeur de ville lisible et accessible à tous, en privilégiant des espaces publics connectés les uns avec les autres.

La Maison des projets

Ces projets urbains ont été présentés aux Angloys du 6 février au 8 avril 2017, dans un lieu d'information et de concertation dédié: la Maison des projets. 
Les supports d'exposition (panneaux, vidéos, maquettes), la présence des médiateurs, le registre et les événements qui ont rythmé ce temps de concertation ont permis aux 3 600 visiteurs de s'imprégner des projets, d'en discuter, et d'émettre des avis.